(0)
Retour vers les artistes

Voxtra

The Encounter of Vocal Heritage

Voxtra est une rencontre musicale détonnante entre cinq styles de chant traditionnels différents. Dans une fusion qui n’en est pas une – chaque tradition restant distincte des autres – nous découvrons l’isopolyphonie sanglotant d’Albanie, le cantu a tenore rural de Sardaigne, le style Beko du sud de Madagascar, les chants de rune et le joik de Finlande, et le récit chanté de Belgique. Voxtra rassemble des combinaisons audacieuses, des danses, de l’humour dans une performance à couper le souffle.

En travaillant sur des mélodies traditionnelles issues de leurs cultures respectives, ces musiciens de haut niveau sont parvenus à créer un répertoire inédit où se développent des sonorités inouïes. Du bourdon albanais aux vocalises malgaches, un univers sonore se construit en nos oreilles ravies !

Dans ce projet, nous partons des traditions de chacun pour trouver des points communs entre elles : un rythme particulier, des harmonies similaires, une mélodie qui en rappelle une autre… et croiser les apports de chacun. Les tenores sardes ne font pas des joddles comme un Malgache pourrait le faire, mais ils créent un tapis sonore polyphonique qui soutient les vocalises de Talike. Anu n’apprend pas l’albanais pour chanter avec le choeur des Gjini, mais se remémore des chants de son enfance en Finlande qui entrent en écho avec la polyphonie. Avec Voxtra, les traditions dialoguent et révèlent ce qu’elles ont de commun, tout en affirmant leur diversité.

Artistes

(tous vivant en Belgique)
Raphael De Cock  : Belgique
Anu Junnonen : Finlande
Talike Gellé  : Madagascar
Tenore de Monte Arvu : Sardaigne. Domenico Nanu, Ivo Deledda, Tore Deledda, Manuela Deledda et Giovanni Carta.
Famille Gjini : Albanie. Gramoz, Brihans et Ylber Gjini.

Albums

Videos

Presse

Tenore de Monte de Arvu

De leur village au pied des montagnes de Montalbo dans le nord-est de la Sardaigne, ces chanteurs sardes ont émigré au Limbourg belge. Le nom de leur groupe, Monte Arvu, découle de leurs racines communes dans les montagnes ; il est l’héritier de la tradition polyphonique a cappella sarde. Les chanteurs témoignent de l’amour pour leur terre natale : chez Monte Arvu, la dimension nostalgique est omniprésente. Leur répertoire comprend non seulement le type de polyphonie sarde des bergers, dit « Canto a Tenore », mais aussi « le chant avec guitare » et les chants folkloriques traditionnels de Sardaigne.

Talike Gelle

Talike Gellé est compositrice, chanteuse, conteuse et percussionniste. À 13 ans, inspirée par les Sairy (griots Antandroy), elle forme son premier groupe dans son village natal Ifotake. En 1985, elle met sur pied un groupe avec ses frères et sœurs puis obtient le 1er prix à un concours de chant dans la ville de Fort Dauphin. En 1995, en Belgique, elle crée son premier trio vocal féminin a cappella, Ny Ajaja. Deux ans plus tard, elle reforme ce groupe en trio polyphonique a cappella et lui donne le nom de Tiharea. Avec Kilema, elle forme le duo Talilema grâce auquel elle gagne la 3ème place d’un concours international ‘Sharq Taronalari’ à Samarkand (Ouzbékistan). Elle est aussi une des membres de Blindnote, groupe multiculturel dont l’album a été récompensé de l’Octave de la Musique en 2011.

 

 

Anu Junnonen

Issue d’une famille de musiciens, Anu aurait, selon sa mère, chanté avant même de parler. Elle apprend à jouer le piano et la flûte, et prend goût au jazz en jouant du saxophone. Après le collège, elle atterrit en Belgique où elle découvre la voix de David Linx, et suit les cours auprès de David, Diederick Wissels, Kris Defoort, Jeroen Van Herzeele et d’autres au Conservatoire Royal de Bruxelles. Elle en sort diplômée en 2004 et obtient l’agrégation de professeur. Elle a également suivi des cours et masters classes auprès de Deborah Brown, Mark Murphy, Bobby Mc Ferrin, Fay Claassen et Lydia Van Dam, tout en donnant cours de chant traditionnel finlandais.

 

 

Famille Gjini

Gramoz, Yber et Brihans Gjini font partie d’une famille talentueuse aux racines albanaises. Gramoz, le père, a fait partie de l’Ensemble Tirana, comprenant six chanteurs et une chanteuse soliste issus de diverses régions de l’Albanie, dont l’intention était de faire hommage au répertoire riche et méconnu de la polyphonie albanaise. Les chansons oscillent entre élégies, pièces historiques et épiques, et abordent des thèmes comme l’amour, la séduction, la migration, la perte et la mort. Le meneur de l’ensemble indique un carcan mélodique sur lequel les choristes tressent une réponse émotionnelle douce mais puissante, sanglotante et tremblante. Ylber, l’oncle, est un chanteur lyrique dont la voix de basse a su conquérir le monde de l’opéra. Grâce à son assise puissante, le trio albanais trouve une stabilité qui fait ressortir la beauté de l’ensemble. Brihans, le fils, est un chanteur de talent qui connait bien le répertoire traditionnel via son père, mais chante également dans d’autres styles.

Raphael De Cock

Raphaël De Cock est multi-instrumentiste, chanteur de styles traditionnels, et est impliqué dans divers projets musicaux tant belges qu’internationaux. Il est co-fondateur du groupe Griff (avec Remi Decker) dans lequel il joue plusieurs cornemuses et flûtes, et il forme en 2009 le duo Nadisuna avec Vladiswar Nadishana. Il chante et joue la gaita (cornemuse galicienne) dans les ensembles Néboa et A Contrabanda, la cithare de Sibérie (chatkhan) et chant à la gorge dans le trio Osuna, avec Emre Gültekin et Thomas Baeté. Il participe au projet irlando-scandinave sous le nom Northern Lights, tandis qu’il donne des ateliers multi-ethniques avec Waira dans les écoles. Actuellement, il est invité par Graindelavoix à rejoindre le projet vocal italo-belge Muntagna Nera, et Melancholia.

Agenda (BE)
05/06/2015
Benjamin Tollet

« Une soirée pleine d’émotions et de danses envoûtantes qui laissera certainement les spectateurs bouche bée devant tant de beauté produite par la voix humaine »

RTBF - La Première (BE)
24/08/2015
Didier Mélon

« C’est un mélange très attachant et très patrimonial qui nous est proposé avec le projet Voxtra »

Babelmed.net (FR)
Nadia Khouri-Dagher

« l’oreille se régale d’entendre tous ces chants, basés sur des traditions anciennes de plusieurs siècles, toujours vivants heureusement. »

TRAD’ Magazine (FR )
Etienne Bours

Quand la retenue se fait juste, elle dégage bien plus de puissance que les démonstrations forcées de prouesses vocales. Ce disque en est une démonstration parfaite, avec des chanteurs qui nous rappellent ce que musique veut dire et ce que musique traditionnelle (ou musique du monde) précise encore, si on veut bien sortir des clichés pour en revenir à l’essentiel

Le Monde en Musiques (FR )
22/01/2017

Une bien belle initiative, et un disque déjà salué et récompensé !

Vrije Geluiden (NL )
09/03/2017
VPRO
Mixedworldmusic.com (NL )
10/02/2017
Ton Maas

« Geen enkele combinatie lijkt te dol. Althans op papier, want bij beluistering blijkt telkens weer hoe zorgvuldig alle contrasten zijn gekozen en uitgewerkt. »

Written in Music (NL )
26/11/2016
Philippe De Cleen

« ….a very beautiful release, which above all will also sound live very well. »(traduction

De Subjectivisten (NL )
24/10/2016
Hector Zazou

« Ils vous laissent une impression éternelle et leur éclat mondial vous donne une chair de poule monumentale  » (traduction)

Vrije Geluiden (Nl )
12/10/2016
Charlie Crooijmans

« Dans chaque morceau, les différentes traditions de chant se rencontrent. C’est très beau et bien dosé [trad.] »

Songlines - March 2017 (RO )
01/03/2017
Garth Cartwright

« World music ’fusions’ are something I tend to loathe, but I have to admit that one of the finest releases I’ve been enjoying is a fusion album – Voxtra’s the Encounter of Vocal Heritage.

fRoots (RO )
15/01/2017
Andrew Cronshaw

« Each singer is full of individuality and ability, and there’s not a weak or even similar-sounding track on an album that flows beautifully through its bountiful 23 tracks »

Ekultura.hu (HU)
05/03/2017
Galgóczi Tamás,
Blogfoolk (IT)
16/12/2016
Ciro De Ros

“L’esplorazione prosegue con combinazioni di stili, di repertori e di timbri. Qualche innesto strumentale, ma sono le voci nude a trionfare negli attraversamenti dal nord iperboreo, attraverso la pluralità culturale belga gli eccezionali patrimoni immateriali del Mediterraneo, fino agli altipiani dell’isola dell’Oceano Indiano. Sperimentazioni tradizionali. ”

Radio Rap107fm (ES)
01/02/2017

Prochains concerts

03/11/18 Wakker voor Vrede (Langemark, BE) Réserver

Concerts passés

29/07/18 Folk Holidays ( CZ)
27/07/18 Glatt&Verkehrt (Krems, Austria)
20/05/18 Klangwelt Festival (Toggenburg, Switzerland)
18/05/18 Faascinating Concerts (Rorbas, Switzerland)
07/04/18 15 years Muziekpublique (Brussels, BE)
10/12/17 De Doelen (Rotterdam, NL )
03/12/17 Muziekgebouw aan ’t IJ (Amsterdam, NL )
02/12/17 Neimënster (Luxembourg , LU)
14/11/17 CC Jacques Franck (Bruxelles , BE)
07/10/17 C-Mine (Genk, BE )
30/09/17 Mixity (showcase), (Bruxelles , BE )
08/07/17 Brosella Festival (Bruxelles , BE)
23/06/17 Festival des 5 Continents (Martigny , CH )
21/05/17 Eupen Musik Marathon (Eupen, BE )
01/03/17 Vrije Geluiden (Utrecht, BE )
01/03/17 Vrije Geluiden Live - Tivoli Vredenburg (U, NL )
08/10/16 Muziekpublique (Bruxelles , BE)
02/10/16 Cultuurcentrum, (Bruges, BE )
24/09/16 De Werf, (Alost,, BE)
01/07/16 Szczezin ( Poland)
03/10/15 De Centrale (Gend , BE )
21/08/15 Festival d’Art de Huy (Huy , BE )
06/06/15 Muziekpublique (Bruxelles , BE )

Muziekpublique

Muziekpublique – Belgium & International

Lynn Dewitte – lynn@muziekpublique.be

Louise Janssens – louise@muziekpublique.be

Tel : +32 2 217 26 00