(0)
(0)
Retour vers les artistes

Jawa

Derniers souffles d'Alep

La riche tradition musicale soufie est transmise oralement à Alep depuis des décennies. La mission de Jawa est de préserver ce patrimoine, menacé par la guerre en Syrie. Les maîtres soufis, qui ont gardé les secrets de cette tradition musicale, disparaissent progressivement de la scène, menaçant de perdre à jamais un trésor de chansons. Le Jawa Band présente les pièces musicales traditionnelles selon sa perspective personnelle et sa propre vision, tout en préservant la manière classique d’interpréter les muwashahat soufis avec ses rythmes complexes et ses maqams orientaux.

En tant que gardiens de ce riche patrimoine culturel, Jawa fait revivre la musique et le fait d’une manière contemporaine. À l’origine, la musique soufie n’était pas jouée sur des instruments, mais en le faisant, Jawa propose une approche nouvelle. C’est un projet de préservation, mais aussi de résistance. Ils refusent de voir une tradition disparaître progressivement sans essayer de la sauver eux-mêmes.

Le tourbillon soufi est une forme de méditation qui est encore pratiquée par les derviches soufis de l’ordre Mevlevi. Il s’agit d’une pratique de méditation courante, par laquelle les derviches visent à atteindre la source de toute perfection. Ils y parviennent en abandonnant leur nafs ou leurs désirs personnels, en prêtant attention à la musique, en se concentrant sur Dieu et en faisant tourner leur corps en cercles répétitifs, ce qui a été considéré comme une imitation symbolique des planètes du système solaire en orbite autour du soleil. Un derviche pratique de multiples rituels, dont le principal est le dhikr, le rappel d’Allah. Le dhikr implique la récitation de la prière islamique dévotionnelle. Ce dhikr s’accompagne de danses et de tourbillons, afin d’atteindre un état de “transes extatiques”.

 

Musiciens :

 

Khaled alhafez : chant

Yousef Zayed : oud

Youssef nassif : qanun

Tammam alramadan : nay

Marwan fakhir : violon

Simon leleux : percussion

Hatim aljamel : derviche danseur

 

 

Albums

Video

Presse

Tammam Alramadan est un joueur de Nay et un enseignant. Né à Alep en 1994, il est diplômé de l’Institut arabe de musique d’Alep depuis 2010. De 2011 à 2012, il a enseigné dans ce même institut.

Il a participé et joué dans de nombreux groupes au Liban, en Syrie, en Turquie, en Égypte et en Tunisie. Il a déménagé en Belgique en 2014 et a joué avec de nombreux groupes et a réalisé de nombreux projets comme Refugees For Refugees , Wajd Ensemble , Violet orchestra Leuven avec le compositeur et arrangeur Shalan Alhamwi. Il a également travaillé avec Mohamad Sharara et l’orchestre philharmonique de Stockholm. On peut aussi l’entendre dans l’album Habibi de Tamino avec son collègue et ami de Refugees for Refugees, Tareq Alsayed. Il donne aussi cours à la World Music&Dance Academy.

 

 

Khaled Alhafez est né à Alep en 1981. Professeur à l’Institut supérieur de musique de Damas résidant en Belgique depuis 2013, il est membre de plusieurs groupes comme Ramal Band, Nawa Band, Wajd Ensemble et il a participé à de nombreux festivals internationaux dans le monde arabe (Festival de Beydine Beyrouth avec le maître turc Kudsi Erguner , jerash festival Tunisie, L’Opéra du Koweït, L’Opéra de Damas, Pistache Festival de Gaziantep, Bahrain Opera House. Il enseigne également les origines du chant arabe classique à l’Institut grec du Labyrinthe.

 

Youssef Nassif est né à Edlib, en Syrie. Il a commencé à apprendre le kanun à l’âge de 10 ans. Il a étudié à Damas à l’Institut supérieur de musique dans les domaines du canoë, du piano et de la composition. Il a déjà donné des concerts en Syrie, en Tunisie, au Liban, au Émirats arabes unis et Turquie.

Depuis 2013, il vit en Allemagne et depuis lors, il s’est principalement produit en Allemagne et en Europe. En 2015, il a présenté son premier album avec ses propres compositions (Man’s Journey). Il se produit en tant qu’artiste solo ainsi qu’avec divers ensembles et orchestres. Il a participé au Festival de musique contemporaine de Varsovie, a joué avec la “Stüba-Philharmonie” à Weimar et le “Brussels Jazz Orchestra” et a joué avec l’ensemble WAJD pour la Commission européenne. Il donne régulièrement des ateliers de musique arabe. Depuis 2017, il étudie pour un master en musique du monde à l’université de Hildesheim.

 

Marwan Fakir a étudié aux conservatoires de Marrakech, de Paris et de Tourcoing. Il est expert des répertoires traditionnels arabe et turc, et travaille avec certains des grands maîtres dont Kudsi Erguner. Il a été l’un des premiers musiciens à faire entrer le violon à cinq cordes dans le monde de la musique orientale. Sa carrière l’a amené à se produire sur des scènes de l’autre côté de la Méditerranée, en Europe, en Amérique latine et en Asie. Il fait actuellement partie de plusieurs groupes et est le musicien principal de grands artistes arabes dont Lena Chamamyan, Jahida Wahbe et Rashid Gholam, entre autres.

 

 

 

Simon Leleux est spécialisé en percussions du Moyen-Orient.  Ancien étudiant de la renomée Codarts à Rotterdam, le parcours de Simon est ponctué de nombreux stages en Belgique et à l’étranger avec des maîtres tels que Padjid Khaladj (Belgique), Misirli Ahmet (Turquie), Kostas Anastasiadis (Turquie), Zohar Fresco (Crète), Pedram Khavarzamini (Crète)… Simon se produit avec les ensembles suivants : Auster Loo, Lâmekân Ensemble, Seyir Trio, Gnatz, Orbal, Creutz Trio, Osvald Arcady…

 

 

Yousef Zayed né à Jérusalem, commence à jouer des instruments de percussion orientaux à l’âge de 11 ans, puis se perfectionne, sous la houlette de Youssef Hbeish, au Conservatoire National Edward Saïd de Ramallah, où il décroche un diplôme en percussion. Il étudie le oud et la théorie musicale orientale et joue également d’autres intsruments à cordes comme le bouzuq et les cumbas. Parallèlement il obtient une licence dans les médias à l’Université de Birzeit. Il joue dans de nombreux groupes de musique et avec des artistes reconnus tels que Khaled Jubran, Basel Zayed, Ahmad Al Khatib, Issa Boulos, Nawa, Turab, Karloma, Awj, The Oriental Music Ensemble, Palestinian youth orchestra PYO, Samer Totah, Lena Chamamyan, Elie Ma’alouf Jazz Quintet, Le Trio Joubran, Samih Choukaer, Abed Azrié, Wassim Qassis, Jameel Al-Sayeh, Sabreen, Smadj, Beit Almusica group musical, Yasamine, Al Funoun Folk dance group et First Ramallah group.

 

RNR MAGAZINE (UK)
05/11/2023
Norman Darwen

Last Breaths from Aleppo ★★★★
“C’est une musique profonde et touchante, qui correspond à l’esprit de la danse, dont l’objectif est de provoquer la transe.”

SONGLINES (UK)
20/10/2023
Nigel Williamson

Last Breaths from Aleppo ★★★★
“Alhafez et ses camarades considèrent l’album non seulement comme un projet de préservation mais aussi comme un message de résistance culturelle, tandis que le son provoque presque la transe, même sans le tourbillon extatique des derviches de la confrérie Mevelvi qui accompagne traditionnellement ce type de musique. Les auditeurs sont bien sûr libres de se livrer à leurs propres danses spirituelles”.

FOLKER (DE)
17/10/2023

“La tradition soufie d’Alep, généralement orale, n’est pas au mieux de sa forme en raison des années de guerre. Le collectif de sept membres, composé de cinq instrumentistes, d’un chanteur et d’un danseur, tente de sauver certains de ses joyaux pour la postérité dans son premier album.”

MixedWorldMusic (NL)
28/09/2023
Ton Maas

“Le chant majestueux de Khaled Alhafez est encadré de manière exceptionnelle par le pincement du qanun et du ûd, par le jeu du violon, les percussions et, bien sûr, par l’instrument qui représente la tradition soufie et qui, avec sa sonorité chantante et nasale, symbolise le souffle et donc l’âme : le ney.”

LIRA (SE)
22/09/2023
Rolf Nilsén

“C’est une musique qui gagne les cœurs et traverse les frontières, bien qu’elle soit profondément enracinée dans des siècles de tradition. Cela donne également de l’espoir pour l’avenir de voir que la musique se perpétue malgré les circonstances difficiles ! Jawa devrait recevoir un prix pour l’impact humanitaire de sa musique.”

Transgobal World Music Chart
18/09/2023

« Last Breaths from Aleppo » est dans le top 100 des meilleurs albums de l’année par Transgobal World Music Chart, et dans le top 40 sorti en septembre.

DUBLIN CITY RADIO (IR)
04/09/2023
Nigel Wood

« Last Breaths from Aleppo » est dans la playlist et dans les recommandations d’album de l’émission Ear to the Globe, sur la radio irlandaise Dublin City.

NEW FOLK SOUNDS (NL)
14/08/2023
Marius Roeting

« …grâce à la pluralité des tempos, l’album s’écoute facilement. »

WOXX MAGAZINE (LU)
10/08/2023
Willi Klopottek

« Un album très émouvant avec de la grande musique… »

Le Soir (BE)
03/08/2023
Jean-Claude Vantroyen

« C’est symbolique, étrange, spirituel et beau. »

blogfoolk (it)
03/08/2023
Ciro De Rosa

“Jawa privilégie une perspective personnelle, greffant des instruments sur des chansons à l’origine interprétées a cappella, offrant une nouvelle approche dans l’exécution du mūwashshahat, un genre de poésie strophique avec un refrain d’origine médiévale, caractérisé par la subtilité des intervalles du maqām et par des cycles rythmiques complexes.”

Transglobal World Music Chart
01/08/2023

« Last Breaths From Aleppo » se classe #22, #13 et #12 dans le top albums de Transglobal World Music Chart en juin, juillet et août.

Radio SR2 (DE)
23/07/2023
Steffen Kolodziej

Jawa est dans l’émission “Voyages” sur la radio allemande SR 2.

Radio ARA (LU)
08/07/2023
Willi Klopottek

Le titre « Allamo almahboba hajri » de Jawa est dans l’émission MONDOPHON sur la radio luxembourgeoise ARA.

German Record Critics’ Award (DE)
05/07/2023

« Last Breaths From Aleppo » est nommé au Quarterly Critic’s Choice par les German Record Critics’ Award.

Jazzmania (BE)
29/06/2023
Yves Tassin

« [leur musique] exprime la spiritualité, mais aussi la joie et la tristesse. »

Radio ARA (LU)
27/06/2023
Willi Klopottek

Le titre « Ayuha Al-uzzal » de Jawa est dans l’émission MONDOPHON sur la radio luxembourgeoise ARA.

Keys & Chords (BE)
07/06/2023
Marino Serdons

« Jawa vous plonge dans un monde de chants traditionnels sur des instruments anciens tels que l’oud, le quanun et le nay, ce qui est à la fois étrange et fascinant pour nous. »

World Music Chart Europe
02/06/2023

« Last Breaths From Aleppo » se classe #15 dans le top albums de Transglobal World Music Chart Europe en juin

Transglobal World Music Chart
01/06/2023

« Last Breaths From Aleppo » se classe #22 dans le top albums de Transglobal World Music Chart en juin

Senzor AM 639 (AT)
31/05/2023
Jan Willem Broek

Jawa est dans la playlist de la radio Senzor AM 639.

Globofonie (IT)
25/05/2023

« Hijaz Hamayun Peşrev » de Jawa est dans l’épisode #74 du podcast Globofonie.

Moors Magazine (NL)
25/05/2023
Holly Moors

« Asseyez-vous et écoutez. Il n’y a pas de quoi être plus impressionné cette année. »

3BBR (AU)
21/05/2023

« Shefaa » et « Taba waqti » ont été joués dans l’épisode 607 de l’émission Continental Drift sur la radio australienne 3BBR.

De Subjectivisten (NL)
18/05/2023
Jan Willem Broek

« un merveilleux album de musique du monde qui voit se succéder de grands moments. »

Concerts passés

22/04/23 Muziekpublique- Album Release (Brussels , BE)
26/03/23 Festival Temps d'une Lune (Lille, FR)
Management

Muziekpublique

Booking

Muziekpublique

Kenza Ismaili BE/EN- kenza@muziekpublique.be

Marie Devlieger NL- marie@muziekpublique.be

label@muziekpublique.be

Tel : +32 2 217 26 0