(0)
(0)
Retour vers les news

Voici les artistes participants à Matonge Sounds

Le parcours d'accompagnement des talents de Matonge
22 juin 2020

Début janvier 2020, nous lancions l’appel à musiciens « Matonge Sounds » . Ce parcours d’accompagnement pour groupes et artistes de musique du monde avec talent et ambition à Matonge était ouvert à tous, et nous avons reçu 35 candidatures. Depuis lors, une première étape de sélection a été effectuée, et voici les 4 artistes et/ou groupes avec lequels nous travaillerons prochainement à l’enregistrement d’un morceau filmé, à une session photo et à d’autres aspects de leur développement artistique. Vous risquez d’en entendre encore parler !

Ange est bien connu des scènes musicales de Matonge et au-delà. Chanteur, musicien et compositeur d’origine congolaise, il a sorti des titres tels que « Congo mon amour » ou Mboka. Ses morceaux sont empreints de pacifisme, parlent de la situation du peuple congolais, de ses souffrances et de ses espoirs. Ange Nawasadio est aussi un grand amoureux des voix et des polyphonies, qu’il sait guider à merveille. Lorsqu’il n’est pas occupé à jouer de la guitare, à chanter ou à créer de la musique, Ange est également comédien de profession. Vous avez pu l’apercevoir à l’affiche de certaines séries belges, mais ce qu’il préfère c’est raconter des histoires en musique: il démarre de l’Histoire, et pousse la réalité un cran plus loin pour voir ce que ça peut donner. Demandez-lui !

En janvier 2018, Fabrice crée le Fabrice Mukuna band qui au départ est composé de 5 musiciens, puis 6 et dernièrement 9 avec les souffleurs. Ensemble ils jouent les compositions de Fabrice dans les bars à jazz et les scènes bruxelloises, flamandes et wallonnes (Bruges, Waterloo, La Louvière…). Le groupe joue de la worldmusic, afrojazz,  jazz fusion, funk, latino, rumba… Ils viennent de sortir leur premier EP dont le projet s’appelle Bokoko Africa. Fabrice, d’origine congolaise, est auteur compositeur, saxophoniste, chanteur, et à la base percussionniste, chef de chœur gospel. Ses compositions offrent un style très original et unique avec une musique influencée par ses origines congolaises, le jazz belge et la musique sud américaine.

Kaito Winse est né au Burkina Faso, très précisément à Lankoué, dans une famille de griot. Les griots sont les détenteurs de l’histoire et les gardiens de la tradition. Par cette condition, Kaito maîtrise le chant, différents instruments traditionnels (flûtes, arc-à-bouche, tama, calebasse…) et les danses traditionnelles du peuple samo et mossi. Arrivé à Ouagadougou, capitale du Burkina Faso, Kaito intégre la troupe des danseurs traditionnels DODO en 2012. Il fait aussi parti de la troupe WARABA, troupe traditionnelle mossi. Son arrivée à Ouagadougou lui permis aussi de faire la rencontre de Tartar(e), écrivain voyageur Prix SACD 2015. En restant à ses côtés pendant 5 ans, Kaito reçu une formation sur les techniques de la scène et l’accompagna dans grand nombre de ses représentations en Afrique de l’Ouest. Il partage aussi la scène avec Tim Winse et Salif Diarra.

 

Le ZKE! Zouratié Koné Ensemble (2017), est un projet Afro Jazz Mandingue, constitué autour de Zouratié Koné (composition, voix, Balafon et Ngoni). Instruit dans une culture orale, ce musicien étonnant connaît des centaines de rythmes différents à venir du Burkina-Faso, du Sénégal, de la Côte d’Ivoire, du Niger, du Mali, de la Guinée, etc. Le travail de composition du Zouratié Koné est basé sur l’utilisation de la tradition africaine rythmes et mélodies qu’il transforme et réarrange pour une instrumentation mixte faite d’instruments traditionnels et modernes, avec une attention particulière portée au groove et à l’harmonie.

Photos: Simon Blackley

 

Matongé Sound, un projet de Matongé porté par Muziekpublique dans le cadre du CQDA. « Avec le soutien de Christos Doulkeridis, bourgmestre, de Nevruz Unal, échevine de la Rénovation urbaine, des membres du Conseil communal de la Commune d’Ixelles et de la Région de Bruxelles-Capitale dans le cadre du Contrat de Quartier Durable Athénée ».